Pêche, Production & Exportation de produits de la mer

(+33) 4 91 59 89 59

L'ENTREPRISE DANS LA SOCIETE

En tant qu’acteur économique et social, nous veillons aussi au bien-être de nos collaborateurs en leur donnant la possibilité de vivre leurs passions en harmonie avec leur activité professionnelle. Nous encourageons également des initiatives collectives !

A titre d’exemples :

  • Accompagnement d’entreprise en phase de démarrage dans leur développement à l’export à travers le programme PUISSANCE 2 de la CCIMP via notre implication au sein du Club WTC APEX,
  • Partenariat avec Kedge Business School pour l’accueil des étudiants en entreprise,
  • Soutien à des salariés dans le cadre de leurs activités de bénévolat,
  • Soutien à des associations : Graine de joie (pour la construction d’une bibliothèque au Burkina Faso), Sourire à la Vie (centre d’accueil pour enfants atteints du cancer)…

Nous nous attachons également à maîtriser l’impact de notre activité sur l’environnement et mettons en œuvre des programmes d’amélioration avec nos différents partenaires, comme les écopacks pour le homard blanchi, développés avec les pêcheurs de l’Île du Prince Edouard pour réduire l’empreinte carbone liée à son transport.

Etre en contact en permanence avec des gens du monde entier, parler anglais, résoudre des problèmes logistiques, être toujours dans le feu de l'action , faire que chaque jour soit différent, voilà ce qui rend mon métier passionnant !

Vanessa Zambetta,
Supply & Sales Coordinator North  Europe

 


L'Eco Pack 350g

Ce nouveau pack rompt avec le format traditionnel en tube grace à son conditionnement recyclable, issu à 100% de matériaux recyclés. Ce dernier permet de réduire de 20% l'empreinte carbone liée au transport.

L'éco-pack pour homard américain cru, Cuisine & Océan. 

COOPERATION PEIFA ET SEAFOODIA (ex Seafoodexport)

Celle-ci repose sur deux axes :

1. La création d’un label géographique de qualité : au regard du substrat unique des eaux claires et non polluées, justifiant la grande qualité du homard du printemps de l’Île du Prince Edouard.

  • Homard plein en chair
  • Homard à carapace dure

 

2. Le principe d’un commerce juste : fondé sur l’équité, la transparence et le développement durable tout en veillant à la préservation des maillons de la filière et au rayonnement de cette dernière.

  • Création d’un fond commun pour la promotion du homard de l’Île du Prince Edouard alimenté par les ventes export.
  • Implication du board PEIFA dans la construction de la stratégie commerciale.
  • Traçabilité de la valeur pour un partage transparent, juste et équitable.
     

L'une des pêches les plus durables au monde. 

L’Île du Prince Edouard s’inscrit dans une logique proactive :

  • Plans de viabilité à long terme : ces derniers incluent plusieurs programmes de rachat (suppression) de permis de pêche au homard, réduisant ainsi la quantité des flottes et l'effort de pêche.
  • Réduction de casier de pêche : des centaines de kilomètres de corde et des milliers de bouées ont été retirées de l'eau à travers ce programme, réduisant ainsi le risque d'enchevêtrement pour les mammifères marins.
  • Renouvellement de l’espèce : mise en place de zones tampons pour la protection de l'habitat (zone de frai et de croissance) où la pêche est interdite.
  • Collecte de données scientifiques : depuis plus de 13 ans, les pêcheurs ont participé au programme de journal de bord « At-Sea Lobster Data Collection & Sampling Program ». Ces données sont utiles dans le suivi des tendances des populations.
  • Traçabilité de la pêche à PEI : mise en place de programmes de traçabilité assurant que les homards de l'Île du Prince Edouard sont bien pêchés légalement, pendant la saison réglementée et par des pêcheurs enregistrés.
  • Certification pêche durable MSC : depuis le 6 novembre 2014, la pêcherie est désormais certifiée MSC.
  • Casiers biodégradables intelligents :
    - Afin de limiter la pêche fantôme occasionnée par la perte des casiers au fond, la structure de ces derniers est maintenue par de la ficelle en coton qui se dégrade au bout de 65 jours d’immersion. Passé ce délai, la structure des casiers s’écroule et ces derniers cessent de pêcher. 
    - Mise en place de nouveaux casiers équipés de mécanismes d'échappement qui ont pour vocation la libération naturelle des petits homards n’ayant pas atteint la maturité sexuelle.

 

Top